Le verdict des notaires est tombé : à la fin mai 2021, jamais les Français n’avaient signé autant de transactions sur une période d’un an glissant ! Ce record s’explique en partie par des achats massivement